CSA & lutte contre les fausses informations : quel bilan ?

Michel LARIVE interpelle Roch-Olivier Maistre, président du CSA en commission des affaires culturelles :

« A l’automne dernier, le Parlement a voté deux propositions de lois visant à lutter contre les #FaussesInformations. Ces textes ont considérablement renforcé les pouvoirs du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel. (…)
Après le scrutin européen, pour estimer la pertinence de vous avoir attribuées ces prérogatives, pouvez-vous nous donnez un premier bilan de l’application de celles-ci ? »

TRAIN RUNGIS-PERPIGNAN : VOUS AVIEZ PROMIS, VOUS AVEZ MENTI !

« Vous aviez promis que la ligne ferroviaire entre Rungis et Perpignan serait maintenue au-delà de juin. Vous aviez promis, et vous avez menti. Hier, les syndicalistes qui luttent pour le maintien de la ligne ont alerté sur la fermeture prochaine de la ligne. »

Retrouvez la question de Mathilde Panot adressée à la Ministre Elisabeth Borne sur l’avenir du train fret de fruits et légumes qui relie Rungis à Perpignan. Sa fermeture serait une catastrophe écologique dans un contexte où 67000 personnes meurent de la pollution de l’air chaque année.

Réformes Blanquer : le Ministère compte-t-il rester sourd face aux revendications ?

Le député Michel LARIVE tente de poser une question au secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Education et de la jeunesse M. Attal, au sujet des nombreuses manifestations et leurs répressions, qui entourent le projet de loi pour une école de la confiance et la réforme du lycée et du bac.

Il a été coupé avant d’avoir pu poser la question suivante :
 » Monsieur le secrétaire d’Etat, pour l’avenir de nos jeunes concitoyens et celui de toute une profession en proie au doute et au mépris, le Ministère de l’Education compte-t-il rester sourd à ces appels ou bien entend-t-il tirer les leçons de ces mobilisations et engager de nouvelles réflexions ? « 

Réforme du règlement de l’Assemblée : vers une réduction du pouvoir du parlement

« Vous voulez réduire l’expression de l’opposition, nous voulons, nous, l’augmenter. In fine, vous voulez réduire le pouvoir du parlement, nous voulons, nous, l’augmenter. »

Le député Michel LARIVE défend la motion de renvoi en commission déposée par le groupe parlementaire de la France insoumise sur la réforme du règlement de l’Assemblée nationale.

TOUT POUR LE PRÉSIDENT, DES MIETTES POUR L’ASSEMBLÉE ET RIEN POUR LE PEUPLE !

« Personne ne joue impunément avec la démocratie. Cette proposition de résolution, même si elle est issue d’un travail mené ici, à l’Assemblée nationale, a été suggérée par le Président Macron. Nous le savons tous autant que nous sommes. Avec l’obsession des mots valises qui caractérisent le pouvoir exécutif depuis deux ans, voilà qu’il fallait « moderniser » le fonctionnement de notre Assemblée. Celui qui croit qu’une institution vieille de plus de deux siècles doit se penser comme une entreprise agile a un sérieux problème avec l’histoire. Je vous le dis d’ailleurs clairement : la démocratie prend du temps. »

Retrouvez mon intervention à l’occasion de la discussion de la réforme du règlement de l’Assemblée nationale.

Il faut déclarer l’état d’urgence climatique ! – Bastien Lachaud

Le 21 mai, Bastien Lachaud a interpellé le premier ministre sur la hausse des océans et les conséquences mondiales que ce phénomène aura.
La France ne fait rien pour enrayer le dérèglement climatique, et ne respecte même pas ses engagements dans l’accord de Paris. Le gouvernement fait des phrases, et promet que l’Union européenne fera ce qu’ils ont refusé de faire.
Face à cela, la France insoumise propose d’instaurer la règle verte, et de faire advenir l’écologie populaire : nous avons besoin de sortir des traités pour mettre en place le protectionnisme solidaire et empêcher le grand déménagement du monde.
Voir le texte intégral : https://lafranceinsoumise.fr/2019/05/21/il-faut-declarer-letat-durgence-climatique/
Lire la proposition de résolution du groupe de la France insoumise : http://www.assemblee-nationale.fr/15/propositions/pion1943.asp