Il faut déclarer l’état d’urgence climatique ! – Bastien Lachaud

Le 21 mai, Bastien Lachaud a interpellé le premier ministre sur la hausse des océans et les conséquences mondiales que ce phénomène aura.
La France ne fait rien pour enrayer le dérèglement climatique, et ne respecte même pas ses engagements dans l’accord de Paris. Le gouvernement fait des phrases, et promet que l’Union européenne fera ce qu’ils ont refusé de faire.
Face à cela, la France insoumise propose d’instaurer la règle verte, et de faire advenir l’écologie populaire : nous avons besoin de sortir des traités pour mettre en place le protectionnisme solidaire et empêcher le grand déménagement du monde.
Voir le texte intégral : https://lafranceinsoumise.fr/2019/05/21/il-faut-declarer-letat-durgence-climatique/
Lire la proposition de résolution du groupe de la France insoumise : http://www.assemblee-nationale.fr/15/propositions/pion1943.asp

Avec Macron c’est la République des copains

Le 14 mai 2019, Ugo Bernalicis intervenait en séance dans le cadre de la discussion générale sur le projet de loi sur la transformation de la fonction publique.

Il interpelle le secrétaire d’Etat sur un texte qui fait l’unanimité contre lui et dont l’objectif est de marginalisé le statut des fonctionnaires. La contractualisation décomplexée risque de conduire à un changement profond des services publics : perte de l’indépendance, de la neutralité, de la mutabilité… Ces principes fondamentaux qui fondent les services publics.

Ugo Bernalicis regrette que l’usager des services publics se trouvent être absent du projet de loi.

La grande coalition LREM-EELV-PS-LR en Europe, c’est la fin de la démocratie politique.

Intervention de Jean-Luc Mélenchon à l’Assemblée nationale le 13 mai 2019 dans le cadre d’une motion de rejet sur le projet de loi relatif à l’entrée en fonction des représentants au Parlement européen élus en France aux élections de 2019. Ce projet prévoit notamment que les élections européennes fassent élire 79 eurodéputés français mais que seuls 74 d’entre eux siégeraient dans l’attente de l’effectivité du Brexit.

Jean-Luc Mélenchon a dénoncé le condominium franco-allemand en Europe ainsi que les velléités du gouvernement d’Angela Merkel d’imposer l’Allemand Manfred Weber comme président de la Commission européenne. Il a aussi critiqué la potentielle grande coalition entre LREM, EELV, le PS et LR, qui serait une négation du vote alors que ces partis se seront opposés dans l’élection.

Notre-Dame | Un projet de loi qui multiplie les exceptions à la loi et à l’éthique

Intervention de Michel LARIVE lors de la séance dédiée au projet de loi sur la « Restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris » :

« A une certaine époque, Notre-Dame était l’incarnation d’un temps nouveau qui commençait. Il est fondamental que sa reconstruction se fasse dans un esprit qui respecte les grandes questions qui nous animent aujourd’hui, autant que celles qui ont pu animer les bâtisseurs des temps anciens. Les questions sociales, environnementales, éthiques, démocratiques doivent être au cœur des préoccupations de celles et ceux qui auront la mission de la reconstruire. »

DROIT VOISIN : Des inquiétudes sur le texte demeurent

Michel Larive défend la position du groupe parlementaire de la France Insoumise dans l’hémicycle au sujet de la proposition de loi visant à créer un droit voisin au profit des agences de presse et des éditeurs de presse.

« Nous avons deux inquiétudes qui n’ont pas été levées lors des débats au Sénat ou en commission. Ces inquiétudes ont même été augmentées après le vote de cette directive européenne :
– La première concerne la part de la rémunération qui reviendra aux journalistes, que nous voulons importante et assurée.
– La deuxième concerne le pouvoir de sélection des informations donné aux plateformes, que nous souhaitons limité et face auquel nous voulons poser des garde-fous.
(…)
La majorité présidentielle se targue de mener une lutte sans merci contre les GAFA. Or, que ce soit d’un point de vue fiscal ou d’indépendance des médias vis à vis des plateformes, notamment en ligne, le compte n’y est pas.
Si ce texte devait rester en l’état, le groupe de la France insoumise voterait contre cette proposition de loi. »

#OnReprendLArgent – Inefficacité de la lutte contre la Délinquance financière

Grand débat sur la délinquance financière organisé par le Député Ugo Bernalicis avec des spécialistes 💸.

Retour sur les meilleurs moments de l’examen en séance du rapport sur la délinquance financière.

Cette journée #OnReprendlArgent qui a pour fil conducteur le rapport sur la délinquance financière (disponible sur le lien suivant : http://www.assemblee-nationale.fr/15/rap-info/i1822.asp), est organisée de la manière suivante :

📍 17h – Table ronde « Quelle organisation pour la lutte contre la délinquance financière? », avec : Alexis Spire, sociologue spécialisé sur les questions financières, Maxime Renahy, lanceur d’alerte et ancien espion pour le compte de la DGSE, Clémentine Paluszezak, activiste Alternatiba et ANV-Cop 21, Vincent Drezet, secrétaire national du syndicat Solidaires Finances Publiques et et Ugo
Bernalicis député de la France insoumise.

📍 19h – Diffusion de l’examen dans l’hémicycle.

📍 21h – Table ronde « Quel horizon politique pour la lutte contre la délinquance financière ? », avec : Monique et Michel Pinçon-Charlot, sociologues de la grande bourgeoisie, Vincent Charmoillaux, secrétaire national du Syndicat de la Magistrature, Leïla Chaibi, France insoumise et Ugo Bernalicis député de la France insoumise.

#OnReprendLArgent – Table ronde 2 sur la Délinquance financière

Grand débat sur la délinquance financière organisé par le Député Ugo Bernalicis avec des spécialistes 💸.

Animées par Guillaume Tatu, journaliste engagé, cette table ronde réunit Monique Pinçon-Charlot, sociologue, Vincent Charmoillaux, du syndicat de la Magistrature, et Leila Chaibi, France insoumise.

Cette journée #OnReprendlArgent qui a pour fil conducteur le rapport sur la délinquance financière (disponible sur le lien suivant : http://www.assemblee-nationale.fr/15/rap-info/i1822.asp), est organisée de la manière suivante :

📍 17h – Table ronde « Quelle organisation pour la lutte contre la délinquance financière? », avec : Alexis Spire, sociologue spécialisé sur les questions financières, Maxime Renahy, lanceur d’alerte et ancien espion pour le compte de la DGSE, Clémentine Paluszezak, activiste Alternatiba et ANV-Cop 21, Vincent Drezet, secrétaire national du syndicat Solidaires Finances Publiques et et Ugo
Bernalicis député de la France insoumise.

📍 19h – Diffusion de l’examen dans l’hémicycle.

📍 21h – Table ronde « Quel horizon politique pour la lutte contre la délinquance financière ? », avec : Monique et Michel Pinçon-Charlot, sociologues de la grande bourgeoisie, Vincent Charmoillaux, secrétaire national du Syndicat de la Magistrature, Leïla Chaibi, France insoumise et Ugo Bernalicis député de la France insoumise.