Réformes Blanquer : le Ministère compte-t-il rester sourd face aux revendications ?

Le député Michel LARIVE tente de poser une question au secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Education et de la jeunesse M. Attal, au sujet des nombreuses manifestations et leurs répressions, qui entourent le projet de loi pour une école de la confiance et la réforme du lycée et du bac.

Il a été coupé avant d’avoir pu poser la question suivante :
 » Monsieur le secrétaire d’Etat, pour l’avenir de nos jeunes concitoyens et celui de toute une profession en proie au doute et au mépris, le Ministère de l’Education compte-t-il rester sourd à ces appels ou bien entend-t-il tirer les leçons de ces mobilisations et engager de nouvelles réflexions ? «