DROIT VOISIN : Des inquiétudes sur le texte demeurent

Michel Larive défend la position du groupe parlementaire de la France Insoumise dans l’hémicycle au sujet de la proposition de loi visant à créer un droit voisin au profit des agences de presse et des éditeurs de presse.

« Nous avons deux inquiétudes qui n’ont pas été levées lors des débats au Sénat ou en commission. Ces inquiétudes ont même été augmentées après le vote de cette directive européenne :
– La première concerne la part de la rémunération qui reviendra aux journalistes, que nous voulons importante et assurée.
– La deuxième concerne le pouvoir de sélection des informations donné aux plateformes, que nous souhaitons limité et face auquel nous voulons poser des garde-fous.
(…)
La majorité présidentielle se targue de mener une lutte sans merci contre les GAFA. Or, que ce soit d’un point de vue fiscal ou d’indépendance des médias vis à vis des plateformes, notamment en ligne, le compte n’y est pas.
Si ce texte devait rester en l’état, le groupe de la France insoumise voterait contre cette proposition de loi. »