Une assemblée citoyenne des gilets jaunes s’organise à Bordeaux

Reportage de nos correspondants Alain et Christian.

Ceux qui comptaient sur l’arrivée subite du printemps et le départ aux sports d’hiver pour affaiblir le mouvement de protestation des Gilets Jaunes se sont trompés ! Ils étaient toujours aussi nombreux (5 000 à 6 000), ce samedi 16 février 2019 pour le traditionnel rendez-vous, à 13 heures, place de la bourse à Bordeaux. On y retrouve des habitués mais aussi des nouveaux ne portant pas forcément de gilets jaunes, notamment les jeunes en vacances scolaires pour 15 jours. Évidemment, des rituels se sont créés : on lit les nouvelles pancartes, on accueille les motards pétaradant (qui font peur aux policiers !), on teste de nouvelles musiques, de nouveaux slogans puis c’est la longue marche au parcours improvisé dans Bordeaux. Improvisé… mais subtilement guidée par des Gilets Jaunes sortis du rang mais très efficaces. La scène finale se déroule devant la mairie de Bordeaux, là où les « forces de l’ordre » et quelques black blocs vont en découdre pour la plus grande joie des médias et des politiciens macronesques. Mais, lors de cet acte XIV, est apparu un phénomène nouveau : la volonté d’ouvrir, place de la Comédie, une agora gigantesque. Des crieurs de rue, des Marianne en tenue, des anonymes n’ont pas hésité à dénoncer les bagarres inutiles de la Place Pey Berland. Une sorte de débat improvisé s’est amorcé par mégaphone interposé.

RDV samedi 23 février pour la première assemblée citoyenne des gilets jaunes de Gironde, place de la comédie à Bordeaux.