Ecole de la confiance : un article qui va à l’encontre des droits et libertés des professeurs

Michel Larive défend un amendement en commission Culture & Education à propos du projet de loi pour une école de la confiance :

« L’article 1 institue un devoir d’exemplarité renforcé à l’égard des professeurs, dans une indétermination inquiétante. Il pourrait permettre la mise en oeuvre de nouvelles formes de sanctions disciplinaires dès lors qu’un professeur aurait pu, selon sa hiérarchie, altérer le lien de confiance entre les élèves et leurs familles, et l’Education Nationale.
Cela nous semble aller à l’encontre des droits et libertés des professeurs qui doivent pouvoir apporter leur expertise et faire part de leur expérience du terrain, même négative, sans pour autant être inquiétés.

M. Blanquer, augmenter l’arsenal répressif n’augmentera pas la confiance que vous pouvez avoir envers les enseignants et que les enseignants pourraient avoir envers le Ministère. »