#RDLS75 : BRÉSIL, PERQUISITIONS, BIODIVERSITÉ

Dans ce 75e numéro de la Revue de la Semaine, Jean-Luc Mélenchon revient sur les conditions de l’élection de Bolsonaro au Brésil. Cette question sera détaillée dans une vidéo qui paraîtra prochainement. Il parle ensuite de la disparition inquiétante de 60% des espèces vertébrées depuis les années 1970. Enfin, il revient sur les perquisitions subies par la France insoumise le 16 octobre.

***SOMMAIRE***
– 00:25 : La situation au Brésil
– 02:10 : Disparition inquiétante de la biodiversité
– 13:20 : Perquisitions à la France insoumise : analyse

***LES LIENS***
– Vidéo sur la situation au Brésil : https://youtu.be/vtqH4ac01WA
– Au Brésil, les ambiguïtés du juge anticorruption Sergio Moro avec l’extrême droite : https://www.lemonde.fr/ameriques/article/2018/10/31/les-ambiguites-du-juge-anticorruption-sergio-moro-avec-l-extreme-droite_5377005_3222.html
– Adieu poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles : 60% des vertébrés ont disparu en 44 ans : https://www.liberation.fr/france/2018/10/30/adieu-poissons-oiseaux-mammiferes-amphibiens-et-reptiles-60-des-vertebres-ont-disparu-en-44-ans_1688634
– Je demande le réexamen de mes comptes de campagne : https://melenchon.fr/2018/06/08/je-demande-le-reexamen-de-mes-comptes-de-campagne/
– Mais où est le coffre-fort d’Alexandre Benalla ? : https://www.lepoint.fr/justice/mais-ou-est-le-coffre-foort-d-alexandre-benalla-18-09-2018-2252367_2386.php
– Affaire Benalla: trois pistolets non déclarés découverts au siège d’En Marche! : https://www.huffingtonpost.fr/2018/08/01/affaire-benalla-trois-pistolets-non-declares-decouverts-dans-les-locaux-den-marche_a_23493825/
– Grosse augmentation de salaire pour le président de la Commission des comptes de campagne : http://www.leparisien.fr/politique/grosse-augmentation-de-salaire-pour-le-president-de-la-commission-des-comptes-de-campagne-06-06-2018-7757034.php
– François Molins nommé à la Cour de cassation : https://www.lesechos.fr/politique-societe/politique/0600045721836-francois-molins-nomme-a-la-cour-de-cassation-2217125.php
– Réponse de Jean-Luc Mélenchon aux questions du Parlement européen sur ses assistants : https://melenchon.fr/2018/10/29/reponse-de-jean-luc-melenchon-aux-questions-du-parlement-europeen-sur-ses-assistants/

***RETROUVEZ JEAN-LUC MÉLENCHON SUR***
– Le site de la France insoumise : https://lafranceinsoumise.fr/
– Le blog : http://melenchon.fr
– Facebook : https://www.facebook.com/jlmelenchon/
– Twitter : https://twitter.com/JLMelenchon
– Snapchat : @MelenchonJL
– Instagram : https://www.instagram.com/jlmelenchon/
– Google+ : https://plus.google.com/+jlmelenchon
– Linkedin : http://linkedin.com/in/jlmelenchon
– Periscope : https://www.periscope.tv/JLMelenchon

Si vous souhaitez aider, vous pouvez rejoindre l’équipe qui rédige bénévolement les sous-titres de cette chaîne YouTube en écrivant un mail à l’adresse : traducteurs.insoumis@gmail.com ou en contribuant sur : http://bit.ly/2tsLipD.

#Ep.4 [LES PARENTHÈSES] : LA CROISSANCE, MANTRA NÉO-LIBÉRAL

Ici il est question de la croissance, mantra des économistes standards qui n’est plus ce qu’elle a été. Michel Husson en propose l’analyse suivante.
Le risque est grand de rentrer dans une stagnation séculaire malgré une révolution numérique qui malheureusement ne produit pas les gains de productivité attendus et détruit des emplois. A titre d’explication Robert Gordon pointe un rendement décroissant des innovations.
A titre de fait stylisé, durant sa phase néolibérale le capitalisme a réussi à rétablir son taux de profit malgré un ralentissement des gains de productivité par une baisse quasi universelle de la part des salaires et un recours massif à l‘endettement, en 2008 cette stratégie a rencontré ses propres limites.

**********************************************************************
Abonnez-vous : https://bit.ly/2D9Xtzk
Suivez-nous sur Twitter : https://twitter.com/UniversiteFI
Rejoignez-nous : https://www.facebook.com/UniversiteFI/

**********************************************************************

RENDEZ-VOUS CHAQUE MERCREDI POUR UN NOUVEL ÉPISODE !

**********************************************************************

L’étude de référence est celle de Frey et Osborne qui prévoit que 47 % des emplois sont menacés par l’automatisation aux États-Unis. Elle a été largement relayée dans la presse ouvrant toutes les spéculations sur la fin du travail. Pourtant une autre étude de David Autor introduit la distinction entre taches et emploi est ramène la perte d’emplois à 9%. Les tâches répétitives peuvent être robotisées, l’emploi lui fera toujours appel à une large palette de qualifications.
Quant à l’économie collaborative. Si elle fragilise le salariat, elle offre aussi la particularité de ne pas forcément élargir le champ de la marchandise. Par exemple la gratuité des offres sur internet traduit l’incapacité du capitalisme à intégrer cette forme d’économie à sa logique puisqu’elle produit du non marchand.. Elle est peut être en partie une réponse au paradoxe de Solow qui voyait « des ordinateurs partout de la productivité nulle part ».

Société duale. La révolution numérique modifie la structure et le statut des emplois. Le transfert de main-œuvre entre postes de travail et secteurs, orientés vers des emplois hautement qualifiés d’une part et peu qualifiés d’autre part, conduit de fait à une réduction des emplois intermédiaires creusant des inégalités au sein même du salariat entre pays et à l’intérieur des pays.
Cette évolution pourrait être infléchie par une élévation générale des qualifications. Mais il est fort à parier que les créations d’emplois correspondants soient insuffisantes.

Le « collaboratif » fragilise le salariat. L’économie numérique celle des plateformes exerce un effet corrosif sur le salariat, (durée légale du travail, salaire minimum, assurance chômage, cotisations sociales etc…)

Machinisation, prolétarisation du travailleur. Le savoir est transféré à la machine qui doit être servit par des travailleurs privés de tout collectif de travail. Cette perspective très déshumanisante, porteuse de violences extrêmes devraient rencontrer de nombreuses résistances.

Limite à l’automatisation du point de vue capitaliste. Une automatisation généralisé entrainant des pertes d’emplois massives pose la question des débouchés, (c‘est à dire à qui vendre sa marchandise si les consommateurs privés d’emploi sont alors privés de revenu ?)

Gains de productivité et durée du temps d’emploi. L’idée selon laquelle les gains de productivité seraient cause de chômage à été infirmée par la réalité par exemple celle de la révolution industrielle. Au XX siècle la productivité horaire du travail a été multipliée par 13.6% et la durée du travail a baissée de 44%. Bref nous travaillons à mi-temps par rapport à nos arrières grands-parents. Rappel, ce sont les luttes sociales qui ont obtenu cette redistribution des gains de productivité.

Pour conclure. La révolution numérique produit une fragmentation sociale. Il est alors urgent, de revitaliser le statut de salarié et d’augmenter les minimas sociaux, de faire de la réduction du temps d’emplois l’axe majeur d’un projet de transformation sociale, d’interroger le contenu de la croissance et de l’accumulation d’un double point de vue, son adéquation aux besoins sociaux et le respect des contraintes environnementale.
Cela tombe bien, l’AEC propose par exemple :
Pour le statut de salarié : la SS professionnelle
Pour la réduction du temps d’emploi : le retour aux 35H, aller vers le 32 heures, 6éme semaine de congés payées
Pour l’adéquation de la croissance aux besoins humains : la planification écologique, la règle verte….
En attendant la guerre de position continue.

La semaine prochaine le 2ème volet des parenthèses de l’UI séance 2, sera consacré à Joseph Schumpeter.

Et n’oubliez pas : Likez/Commentez/Partagez/Abonnez-vous.

INTERDIRE MCDO ?

▇ Soutien mon travail sur TIPEEE : http://www.tipeee.com/cemilchosesatedire
▇ Déroule pour en savoir plus !
⬇ Déroule la description ⬇

McDonalds, Burger King et autres KFC nous ordonnent de nous remplir le bide de viande.
Partout sur les murs de nos villes, sur nos écrans, dans nos oreilles.

Mais nous savons que la production excessive de viande nous entraine vers l’effondrement climatique.
Et avant ça, la consommation de viande nous condamne à plus de maladies.

Quelles sont les responsabilités de ces multinationales?
Devons-nous les laisser faire?

▇ Le débat continu sur le Discord « CemilChosesATeDire » : https://discord.gg/5byhptD

▇ ABONNE TOI et ACTIVE LA CLOCHE
En cliquant ici : https://www.youtube.com/CemilChosesATeDire?sub_confirmation=1

▇ Soutien mon travail sur Tipeee dès 1€ :
http://www.tipeee.com/cemilchosesatedire

Grâce à toi, je peux investir du temps et de l’argent à la production de contenus gratuits que j’ai plaisir à te proposer sur YouTube. Merci !

▇ Rejoins mon groupe d’action !
– nous nous réunissons sur la frontière franco-Suisse (à Gaillard, pile entre Annemasse et Genève) chaque mardi soir à 18h30 jusqu’à tard le soir, au café La Savane ;
– nous créons et organisons des actions citoyennes et politiques ensemble !
– et nous buvons l’apéro :))
+ d’infos par courriel : cemilchosesatedire@gmail.com

▇ Trop loin? Ou alors, tu en veux plus?
Rejoins le Discord « CemilChosesATeDire » : https://discord.gg/5byhptD

▇ Suis-moi sur :
– http://facebook.com/cemilchosesatedire
– http://twitter.com/Cemil
– http://instagram.com/cemil_
– Snapchat : cemilchoses

▇ Sources :
– Vidéo Mcdo Bacon : https://www.youtube.com/watch?v=x25RJPW2tMM
– Extrait DATA GUEULE : Boucherie : https://www.youtube.com/watch?v=KriTQ0aTrtw
– https://www.youtube.com/watch?v=nVydgG2DFU0
– Jair Bolsonaro soutenu par la bourgeoisie : https://www.francetvinfo.fr/monde/bresil/bresil-jair-bolsonaro-est-soutenu-par-la-bourgeoisie-qui-est-dans-une-logique-plutot-hitler-que-blum_2972429.html
– Nouveau président du Brésil : un projet fasciste : https://www.francetvinfo.fr/monde/bresil/c-est-un-projet-fasciste-ce-que-contient-le-programme-de-jair-bolsonaro-favori-de-la-presidentielle-au-bresil_2999445.html

[8256]

Enseignement Scolaire : un budget qui reflète la logique libérale du gouvernement

Intervention de Michel LARIVE dans le cadre du PLF 2019 de la mission « Enseignement scolaire »:

« A notre grand regret, et malgré les annonces du ministre, le gouvernement prévoit pour cette année encore une baisse du budget de la mission enseignement scolaire. Si on observe les chiffres à l’aune de l’inflation et de la croissance démographique, une part moindre de la richesse nationale sera consacrée à l’éducation des prochaines générations cette année.

Les orientations budgétaires de cette mission reflètent la logique libérale du Ministre de l’Education Nationale. L’objectif est simple : ne raisonner qu’en terme d’employabilité des élèves. Cette vision de l’éducation est trop restreinte, elle ne correspond pas à la fonction première de l’éducation, celle d’éveiller l’esprit critique de nos jeunes.

La logique d’organisation du budget de l’Education Nationale ne peut pas être la logique libérale du désengagement de l’Etat et de l’individualisation des parcours. »

#BDR 38 : LA VIE DES GRANDS, LA BATAILLE D’ÉVRY & LE 17 NOVEMBRE : COMPRENDRE D’ABORD !

Bonjour tertoutes, bonjour tertous,

Après une semaine de tournée du côté des Pyrénées, de Toulouse et de Montpellier puis une grosse semaine à l’Assemblée, retrouvez mon 38e Bulletin vidéo de député !

Avec au menu, on reparle des invisibles AESH, ATSEM, AVS, animateurs du péri-scolaires, de la bataille d’Evry pour nettoyer définitivement l’Essonne de Manuel Valls et enfin, bien sûr, évidemment, du 17 Novembre qui se dessine.

Un bon visionnage !

Rejoignez nous sur : http://www.francoisruffin.fr
Sur Télégram : https://t.me/francoisruffin
Sur Facebook : https://www.facebook.com/FrancoisRuff…
Sur Twitter : https://twitter.com/Francois_Ruffin
Sur Instagram : https://www.instagram.com/francois_ru

PLF 2019 : l’Etat se désengage de la question universitaire !

Michel LARIVE | Discussion en commission sur le projet de loi finances 2019 au sujet de la mission Enseignement Supérieure et Recherche:

« Le gouvernement adopte une logique de privatisation en développant l’entreprenariat et les interactions de la recherche publique avec les entreprises. L’objectif est toujours le même : faire porter à la dépense publique la part non rentable de la recherche, et privatiser les secteurs capables de produire de la plus-value. C’est simplement une façon d’organiser la fuite des investissements publics vers les entreprises !

Nous remarquons également que le budget alloué à la recherche dans le domaine de l’énergie, du développement et de la mobilité durable diminue, lui, de 36 millions d’euros, soit 2% de sa valeur totale. Nous avons du mal à comprendre la logique d’une telle diminution. N’avons-nous pas besoin précisément dans ce domaine d’une recherche accrue et soutenue par l’Etat ?

Enfin, intéressons-nous au programme 150, qui concerne la formation supérieure et la recherche universitaire, comme un parfait exemple de la logique poursuivie par le gouvernement en la matière. Le programme diminue de 63 millions d’euros (soit 0,46% de son budget), cependant le nombre total d’étudiants lui, est en très forte augmentation. Si l’on prend en compte la progression des effectifs depuis 5 ans, on peut dire que le budget par étudiant a baissé de 10% ! C’est significatif du désengagement de l’Etat pour la question universitaire. Le budget de cette année n’est en aucun cas un budget de rupture, nous le savons tou.te.s ici. Nous avons plutôt l’impression que la question que nous pose le gouvernement est très simple: l’université doit-elle rester publique ?

La recherche et l’université sont pourtant deux piliers de la puissance de la France, à l’intérieur de ses frontières et à l’international. Nous proposerons donc une série d’amendement qui visent à corriger certains manquements de ce PLF 2019. »

« Nous ne sommes pas des No Borders »Younous Omarjee, député européen LFI

Peu avant que la France Insoumise ne se retrouve au cœur d’une tourmente médiatico-judiciaire, l’un de ses chefs de file, le député européen Younous Omarjee a reçu Sputnik. Il a détaillé ses positions sur l’Europe et l’immigration, deux sujets au cœur de vifs débats au sein de son parti.

Portrait politique d’un Insoumis pas comme les autres, proposé par Jean-Baptiste Mendès, à retrouver sur le site de Sputnik France
https://fr.sputniknews.com/france/201810291038696859-younous-omarjee-interview/

LE POINT POLITIQUE : JLMLille, CumEx Files, Brésil, Réformes, Ascoval – Adrien Quatennens

Dans ce nouveau point politique, Adrien Quatennens revient sur le meeting de Jean-Luc Mélenchon à Lille le 30 octobre où il sera question d’évasion fiscale au moment où sont sorties dans la presse les nouvelles révélations sur les CumEx Files. Il nous parle ensuite de l’élection présidentielle au Brésil qui a vu l’élection du candidat d’extrême droite Jair Bolsonaro. Il conclut cette vidéo par les prochaines réformes du gouvernement mais également le dossier Ascoval. #JLMLille #CumExFiles #Brésil #Ascoval

***RETROUVEZ ADRIEN QUATENNENS SUR***

Sur Youtube : https://www.youtube.com/c/AdrienQuatennensOff
Sur Instagram : https://www.instagram.com/adrien_quatennens/
Son Site Internet : https://www.adrienquatennens.fr
Sur Twitter : https://twitter.com/AQuatennens
Sur Facebook : https://www.facebook.com/AQuatennens/
Sur Telegram : https://t.me/AQuatennens

ON OCCUPE LA MATERNITÉ DU BLANC

Le vendredi 26 octobre 2018, j’ai passé la nuit à la maternité du Blanc, occupée depuis l’annonce de sa fermeture définitive une semaine plus tôt.

Je vous fais découvrir en vidéo comment s’organise cette occupation dont le but est d’obtenir la réouverture de la maternité et la reprise des accouchements.

Vous pourrez voir que l’ambiance est bon enfant mais que les occupants sont déterminés à ce que leurs revendications soient satisfaites. Ils demandent :
– Une nouvelle expertise indépendante et dans laquelle les participants à l’occupation soient représentés
– Un RDV avec la ministre de la santé Agnès Buzyn et avec la présidente de l’autorité régionale de santé (ARS) Anne Bouygard
– La réouverture de la maternité

***LES LIENS***
– La page Facebook «Cpasdemainlaveille» : https://www.facebook.com/Cpasdemainlaveille-254250018667898/
– Ma précédente vidéo sur la maternité du Blanc : https://youtu.be/pxnVepIeYwM
– Le numéro de téléphone pour être prévenu·e en cas d’évacuation (SVP : n’écrivez que si vous n’êtes pas loin, ne spammez pas, ils ont assez à faire) : U6 I4 35 IU 65 (Remplacez les U par des 0 et les I par des 1 ; c’est pour éviter que le numéro soit spammé par des robots automatiques). Pensez bien à envoyer votre nom, prénom et aussi lieu où vous habitez.

***GÉNÉRIQUE***
– Réalisation : Manon Taillard – Démo 2016 : https://youtu.be/bfFSP6aauE0

***PARTICIPEZ AU FINANCEMENT D’UN BOÎTIER STREAMING***
http://le-bon-sens.com/don

***SUIVEZ-MOI SUR***
– Facebook : https://www.facebook.com/LeBonSensYT/
– Twitter : https://twitter.com/LeBonSensYT
– Snapchat : @LeBonSensYT
– Instagram : https://www.instagram.com/lebonsensyt/
– Youtube (pour vous abonner) : http://bit.ly/2gbk7cm

CumEx Files : Allez-vous enfin vous doter d’une volonté politique face aux crapules en cols blancs?

Les CumEx Files, ce sont 55 milliards d’euros sur 15 ans volés aux États et peuples européens et 3 milliards par an en France

Le gouvernement va-t-il enfin se doter d’une volonté politique face à l’association crapuleuse de banques, d’avocats fiscalistes et d’entreprises du CAC40?

Ma question au gouvernement en séance de l’Assemblée nationale le 23/10/2018 :

« Cette question s’adresse à monsieur le Premier ministre. Même si, étant donné le peu d’autorité qu’il a démontré avoir sur ses précédents gouvernements, il serait certainement plus rapide de nous adresser directement au banquier en chef de la “Start up Macron”. Il l’a dit, c’est lui le “seul responsable”. Et précisément, il s’agit d’un domaine qu’il connait très, TRES bien.
Je veux parler du dernier scandale de fraude fiscale impliquant les plus grandes banques européennes : le scandale “CumEx Files”. Les “CumEx Files” ce sont 55 milliards d’euros sur 15 ans volés aux Etats et peuples européens, et 3 milliards par an pour la France.
C’est l’association crapuleuse de banques, d’avocat·e·s fiscalistes et d’entreprises du CAC 40 français, du DAX allemand et du London Stock Exchange. Les 3 principales banques françaises (BNP Paribas, Crédit agricole et Société générale) seraient concernées. Les mêmes qui se gavent d’aggio sur les petits découverts ont des bureaux entiers dédiés à faire évader l’argent.
C’est l’exemple même que pour lutter efficacement contre la fraude et l’évasion fiscales, il faut plus que les grandes déclarations d’intention dont vous êtes coutumier. Il faut, face aux délinquant·e·s en cols blancs, une volonté politique de fer qui se dote de moyens fiscaux et policiers suffisants, ce dont, en la matière, vous manquez cruellement.
Jugez donc ! Au cours des derniers mois, nous vous avons proposé des mesures fortes pour lutter contre ce fléau. Renforcement de l’abus de droit fiscal, sanction dissuasive pour les complices de fraude, redéfinition des accords avec les paradis fiscaux, encadrement strict du secret des affaires qui leur permet de tout dissimuler, augmentation des moyens d’investigation et d’action des agent·e·s des comptes publics : REJETE ! REJETE ! REJETE ! Vous avez préféré faire adopter des textes sans consistance car vidés d’outils contraignants.
Et vous préférez continuer la casse du service public fiscal censé lutter contre ces fraudes. Entre 2018 et 2019, il va y avoir 2 313 postes en moins dans le Ministère des comptes publics et ses opérateurs. 3 100 emplois ont été supprimés dans les seuls services de contrôle fiscal depuis 2010. Les syndicats insistent sur leurs difficultés à détecter les fraudes et à procéder efficacement aux redressements.
Ma question, monsieur le Premier ministre : lors des prochains examens législatifs, allez-vous demander à votre majorité de ré-étudier plus sérieusement nos propositions ET augmenter le nombre de nouveaux postes d’agents (du fisc et de la police) déjà chargés de combattre la grande délinquance financière? »