Brexit : Hollande entre agitation et bricolage

Intervention de Jean-Luc Mélenchon le samedi 25 juin 2016 après sa rencontre sur le Brexit avec François Hollande. ➡️ Pour la sortie des traités européens : http://www.jlm2017.fr
➡️ Abonnez-vous à la chaîne : http://bit.ly/290J2yC

Brexit : « L’Union européenne actuelle est faite pour les ultrariches » – Mélenchon

Le vendredi 24 juin 2016, Jean-Luc Mélenchon parlait du vote des Britanniques en faveur d’une sortie de l’Union européenne ou (Brexit). Il a dénoncé le système européen actuel qui ne fonctionne que pour les ultrariches et a réaffirmé que 2017 serait une année clé pour trancher par un vote démocratique les questions européennes. Il a rappelé ses propositions et réaffirmé qu’en cas d’échec des négociations avec les autres États membres, il serait prêt à appliquer un plan B comprenant la sortie de la France de l’Union européenne par référendum.

Affaires étrangères : deux poids deux mesures au Parlement européen

Intervention de Jean-Luc Mélenchon au Parlement européen le 8 juin 2016 sur une résolution relative au Venezuela (http://bit.ly/1UkHAqR). Il a dénoncé le deux poids deux mesures du Parlement européen sur les affaires étrangères. Voici le texte de son intervention :

« Voilà une résolution qui ne sert strictement à rien. Je demande dans quel pays du monde on traite le gouvernement de dictature quand il perd les élections et qu’il le reconnaît, qu’il perd les référendums et qu’il le reconnaît. Dans quel pays au monde on est d’accord pour soutenir un opposant qui stocke chez lui des armes de guerre et des bombes ? Si vous faites ça, alors préparez-vous à traiter de prisonnier politique n’importe quel terroriste que nous avons arrêté. Peut-être que monsieur Maduro aurait dû faire donner mille coups de fouet à cet opposant, parce qu’alors il bénéficierait du silence complice de cette assemblée, comme vous le faite pour l’Arabie Saoudite, dont vous trouvez cependant le moyen de citer l’un des ressortissants, qui est président de la commission des droits de l’homme – oui, des droits de l’homme ! -, un Saoudien président de la commission des droits de l’homme de l’ONU, pour montrer du doigt le Venezuela. La vérité, c’est que vous ne vous occupez que de ceux qui défendent les pauvres pour les fustiger et les discriminer. La vérité, c’est que tout ceci participe à une entreprise de déstabilisation organisée par les États-Unis d’Amérique qui font des coups d’État institutionnels comme ils l’ont fait au Guatemala, comme ils l’ont fait au Brésil, comme ils l’ont fait au Honduras, et que tout ceci n’est qu’un moment de propagande internationale de l’OTAN et des États-Unis d’Amérique. Ça ne vaut strictement rien, et je dis la colère de ceux qui aiment les gouvernement qui défendent les pauvres. »

Jean-Luc Mélenchon défend la laïcité au Parlement européen

Le 9 juin 2016 au Parlement européen, Jean-Luc Mélenchon était interpelé de manière caricaturale par Christian Dan Preda, député du PPE. Il a répondu en défendant la laïcité et en interrogeant monsieur Preda sur la la liberté de culte au Qatar, en Arabie Saoudite et à Barheïn. Voici le texte de leur échange :

Christian Dan Preda (PPE) : Le projet de loi sur les croyances et les religions qui est actuellement en négociation au Parlement est une menace pour les catholiques, mais également pour toutes les autres religions au Vietnam. Cette loi, en ne reconnaissant pas l’existence légale d’une organisation religieuse, est en contradiction directe avec la liberté de croyance inscrite dans la Constitution vietnamienne. Les autorités ne respectent donc pas la loi fondamentale. Et je prie monsieur Mélenchon, qui est un ami de tous les communistes, de passer un coup de fil au Vietnam pour leur dire qu’ils ne respectent pas la Constitution. C’est très grave, monsieur Mélenchon.

Jean-Luc Mélenchon : Vous me trouverez toujours d’accord avec vous, mon cher collègue, pour défendre la liberté, et spécialement la liberté de conscience incluant bien évidemment la liberté du culte puisque cette idée est née dans ma patrie et s’appelle la laïcité. Maintenant, monsieur, à mon tour de vous demander si vous tiendriez les mêmes propos à propos de la liberté du culte au Qatar, en Arabie Saoudite, à Barrhein et les autres pays dont on n’entend jamais parler ici tandis qu’il suffit qu’un pays ait un seul ministre communiste, ou de gauche, pour qu’on entende parler pendant des heures de protestations de toutes sortes, des fois fondées, il faut bien l’admettre, et d’autres fois qui ne le sont pas du tout, sinon par des efforts de propagande.

Mélenchon : L’OTAN et les USA ne sont pas les «garants de la sécurité et de la stabilité en Europe».

Intervention de Jean-Luc Mélenchon au Parlement européen le 8 juin 2016 sur un rapport «sur les capacités spatiales pour la sécurité et la défense en Europe» (http://bit.ly/1ZxQgdn). Voici le texte de cette intervention :

« Voilà un rapport tout à fait étonnant puisque vous vous proposez à la fois la plus grande autonomie en matière spatiale et que, quelques lignes plus loin, vous affirmez cette chose incroyable qu’« il s’agit pour l’Union européenne de renforcer sa coopération et sa coordination avec l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord – que nous appelons “OTAN” dans mon pays – et avec les États-Unis qui demeurent tous deux – les États-Unis ?! – les garants de la sécurité et de la stabilité en Europe ». Après avoir voté il y a quelques instants que les États-Unis organisaient des prisons secrètes où l’on torture les gens en Europe ! Je trouve que tout ça est aberrant. L’Union européenne doit se préoccuper de démilitariser l’espace car c’est la prochaine frontière, l’actuelle frontière de l’humanité et il n’est pas bon qu’elle soit le lieu d’une multiplication des engins et des méthodes militaires de contrôle. À plus forte raison quand vous terminez en disant que vous avez l’intention de contrôler les embarcations qui emmènent des réfugiés. Tout ça est absurde. »

Hollande, Valls et les ministres : les 40 personnes qui bloquent le pays

Au lendemain du « défilé de la France insoumise » qui a réuni près de 10 000 personnes place Stalingrad à Paris, Jean-Luc Mélenchon était l’invité de Jean-Jacques Bourdin. Au cours de cette émission, il est revenu sur le blocage du pays par les 40 personnes qui veulent faire passer en force une loi El Khomri dont personne ne veut : Hollande, Valls et les 38 ministres du gouvernement. Jean-Luc Mélenchon est également revenu sur plusieurs points de son programme, en particulier la 6e République, la planification écologique et la sortie des traités européens.

Mélenchon – Le 5 juin à Paris, rendez-vous de la France insoumise

Jeudi 2 juin 2016, Jean-Luc Mélenchon a parlé du mouvement la France insoumise qu’il a initié en février et qui compte aujourd’hui plus de 110 000 appuis et plus de 1 000 groupes locaux de soutien (www.jlm2017.fr). Interrogé sur loi El Khomri, il a réaffirmé son opposition à ce texte qui va « pourrir la vie » des gens. Enfin, Jean-Luc Mélenchon a appelé à participer au défilé de la France insoumise qu’il organise le 5 juin à Paris, 14h place Stalingrad (http://bit.ly/1Teimpz).